Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Stéphane Soumier

Le blog de Stéphane Soumier


Infernal

Publié par Stéphane Soumier sur 9 Septembre 2014, 07:31am

Les deux chiffres que rien, jamais, ne devrait lier, et que notre formidable « modèle social français » arrive à marier comme le lierre et la vigne vierge.

C’est un exploit : vous avez en même temps des salaires qui ne cessent d’augmenter (+2,6% en 2015 selon les prévisions de diverses études, ce qui est peu ou prou le chiffre constant ces dernieres années, 2,1% en 2012, 2,3% en 2011 constate la DARES) et le niveau de vie qui baisse (-1% sur 2012 nous dit l’INSEE. ).

WTF ? dit-on maintenant sur les réseaux sociaux, comment est-ce possible ?

Les impôts ? Non, ou à la marge, le chiffre INSEE est 2012, juste avant la flambée fiscale

Le chômage ? Assurément, et le choix historique du chômage de masse, au profit des salariés en place, dont on refuse de toucher les rémunérations. Des salaires qui ne s’ajustent pas aux rythmes économiques, ce sont des entreprises moins compétitives et c’est forcément un impact sur le marché du travail. En France on ne baisse pas les salaires, on licencie. Fermez le ban. Responsabilité historique et généralisée que nous portons tous collectivement

Cercle infernal, ce chômage qui se creuse, creuse les déficits sociaux, accroit les charges sur le travail et fragilise un peu plus les entreprises et donc l’emploi… Oui, on en est là

D’autres indicateurs le démontrent : 93% des embauches en CDD, la forteresse du travail vous laisse approcher du pont levis pour déposer vos offrandes, mais pas question d’entrer, bande de manants ! Le chômage des jeunes, celui des seniors. N’en jetez plus

Deux chiffres ce matin illustrent nos impasses. Où que l’on se place sur l’échiquier politique, comment peut-on encore défendre ce modèle ?

Commenter cet article

Bastien 09/09/2014 14:09

Les salaires augmentent ? On ne doit pas cotoyer les mêmes personnes... Maintenant à mon compte mais ayant travaillé de longues années dans les services informatiques, la plupart de mes ex collègues voient leurs salaires gelés depuis 2 ans et plus. Les salaires à l'embauche sont revenus à leur plus bas de 2005.

Chez d'autres amis, leurs salaires n'augmentent pas particulièrement bcp, de 0,5% environ par an.

De mon coté en travailleur indépendant, la pression sur les prix et les augmentations de cotisations ne fotn pas progresser mon salaire dans le bon sens non plus...

beaucastel 09/09/2014 13:27

Vous oubliez que pour certains emplois du privé les postes remplacés sont moins payés. les personnes qui partent à la retraite sont remplacés par des salariés moins payés.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents