Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Stéphane Soumier

Le blog de Stéphane Soumier


Tu nous saoules avec ta franchise

Publié par Stéphane Soumier sur 23 Mai 2016, 15:14pm

Ok, donc je vais faire court et précis : les amendements anti-franchise, surgis de nulle part dans la loi travail la semaine dernière, c’est l’équivalent de la taxation des CDD

Et c’est bien pour ça d’ailleurs que le gouvernement et les députés vont lui couper les jarrets à la Franchise, parce que les entreprises commençaient à s’en saisir comme d’une plage de liberté, et disons-le, comme une manière de s’affranchir de leurs obligations.

Quand une entreprise comme la FNAC, quand un investisseur comme Eurazeo, nous dit qu’ils vont développer certaines de leurs activités en Franchise, on n’est pas dans le modèle classique de l’entrepreneur qui développe un réseau avec des franchisés pour aller vite, limiter l’apport en capitaux et partager les risques.

Non, on est bien plus sur la création de petites structures qui vont redonner de la souplesse et de la liberté à l’ensemble. L’Etat ne veut pas réduire les effets de seuils, et bien on va les réduire nous –mêmes, de la même façon que l’on embauche en CDD pour éviter la contrainte du CDI. Pas seulement les effets de seuils, d’ailleurs, toutes les contraintes propres aux grands groupes et qui paralysent leur développement.

Et donc, même cause, mêmes effets : de la même façon qu’une taxation des CDD en aurait mécaniquement réduit le nombre, le projet de considérer les réseaux de franchises comme une entreprise unique, de les soumettre à toutes les obligations légales (c’est bien de cela dont il est question), exiger de La Brioche Dorée d’Argenton sur Creuse un Plan de Sauvegarde de l’Emploi comme on l’exige de Continental et bien on va en freiner le développement, et refermer cette possibilité donnée à des seniors souvent, qui ont un petit capital et une petite expérience et veulent limiter les risques, de se mettre à leur compte et de créer des emplois.

La sauvegarde de notre Modèle Social doit être à ce prix. A moins que ce soit plus simplement une méconaissance et une incompréhension totale des quelques mécanismes qui font encore avancer notre économie si fragile

Commenter cet article

Jeans Louis 21/11/2016 12:10

Merci pour cet article.

plombier paris 15 04/11/2016 18:46

cet article permet de comprendre un peu mieux les choses .
merci

Alexis Berger 23/08/2016 14:49

Un entrepreneur a besoin d'une stabilité juridique et le problème de la France c'est que tous les 4 matins un "génie" invente une nouvelle règle, loi, interdiction qui impacte des milliers de personnes..

Saint Thomas 23/05/2016 17:57

C'est bon, j'ai trouvé le lien grâce à un autre blog : http://www.assemblee-nationale.fr/14/amendements/3675/AN/1721.asp

Votre "scoop" n'est plus très frais, puisque l'amendement date du 29 avril, et pas de la semaine dernière comme vous l'écrivez en introduction - FACT CHECKING 1 -

A la lecture de l'amendement, il ne concerne "que" l'instance de dialogue - FACT CHECKING 2 -

Et enfin, l'assimilation à une entreprise unique n'est pas automatique, mais soit après décision de la franchise, soit après décision du tribunal d'instance - FACT CHECKING 3 -

Bref, votre billet est un peu approximatif, comme si vous l'aviez rédigé sous le coup de l'émotion.
Néanmoins je rejoins le sens de votre message : "qu'est-ce qu'ils nous ont encore pondu comme C.nnerie ?!?"

Stéphane Soumier 24/05/2016 17:12

-quand quatre patrons de réseaux de franchise, et pas des moindre (Meilleur taux, Ucar, Maison de la Literie, Century 21) vous disent "on est tombé de notre chaise quand on a appris ça", je crois qu'on n'est pas loin de la définition de la surprise
-article L23-123-5 "lorsque le franchiseur ou le franchisé du réseau envisage de licencier pour motif économique, son obligation de reclassement s'execute également dans le cadre du réseau" semble une contrainte assez forte
-mon métier, en l'occurrence était de faire sonner l'alerte. D'autre média avaient écrits des papiers insipides et "informés" sur le sujet sans susciter aucune émotion, ce petit billet et notre campagne sur BFMbusiness a fait bouger le ministère du travail et a ouvert la concertation. A chaque fois, les beaux esprits considèrent qu'un journaliste "fait son boulot" quand il défend la veuve et l'orphelin, jamais quand il défend l'entrepreneur.
-pardon pour ce ton un peu agressif, c'est l'utilisation du terme "Factchecking" quand il ne s'agit que d'ergoter sur des détails, qui m'a un peu hérissé
-merci pour le calme de votre réponse, et vos compliments qui, dans ces conditions, me touchent d'autant plus
Cordialement

Saint Thomas 24/05/2016 09:17

Je suis désolé, mon propos n'était pas de critiquer votre travail de journaliste (et en effet ce n'est pas mon métier, mais cela ne m’empêche pas de m'y intéresser), et j'apprécie particulièrement : je vous regarde religieusement chaque matin.

Je voulais juste mettre en perspective et relativiser votre billet :
- j'ai utilisé le terme scoop (entre guillemets) en relation avec votre terme "surprise", dans un tweet que vous avez écrit "La surprise in loi travail pour flinguer les réseaux de franchise: considérer tt le réseau comme 1 seule entreprise"
- pour l'assimilation automatique je vous l'accorde vous ne l'avez pas écrit explicitement, mais c'est ce que l'on comprend implicitement de votre description.
- votre billet est en effet court et lisible, mais la synthèse n’empêche pas la précision. Et rien ne vous empêche de mettre le lien vers la source, pour ceux qui en veulent plus.

J'aime être informé, je déteste la rumeur (ou la désinformation), ce qui m'a poussé à commenter votre billet, c'est que j'ai eu la désagréable impression d'être victime de la seconde et non de m'enrichir de la première.

Encore une fois j'adore votre travail de journaliste, et j'apprécie plus que tout votre ton libre, direct et incisif, c'est pourquoi je ne pensais pas vous vexer en utilisant le même.
Bien cordialement.

Stéphane Soumier 23/05/2016 21:41

Oû avez vous vu que je parle de scoop? Et oû avez vous vu que je parle d'assimilation automatique? Je fais un billet court, pas une thèse d'état que personne n'aurait lu. Le résultat c'est qu'on s'est saisi du sujet ce matin ( dsl, jeudi et vendredi dernier on avait un léger pb d'avion) et que ce soir le dir cab du ministere du travail laisse entendre qu'ils vont bouger
C'est un métier, visiblement c'est pas le votre, merci

Saint Thomas 23/05/2016 17:36

Est-ce qu'il serait possible d'avoir un lien vers les amendements en question ? Histoire d'avoir plus de précisions

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents