Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Stéphane Soumier

Le blog de Stéphane Soumier


Chers artisans taxi...

Publié par Stéphane Soumier sur 19 Octobre 2016, 12:45pm

Petite mise au point devant le torrent de tweet et les diverses rencontres urbaines plus ou moins sympathiques que me valent mes prises de position pour les entrepreneurs du VTC

 

1/ vous n’êtes pas les victimes d’Uber, vous êtes les victimes d’un système que je ne peux qualifier par écrit de peur d’y laisser ma chemise en justice, système par lequel l’Etat a toléré que les licences concédées gratuitement pour une durée limitée prennent une valeur telle qu’elles ont permis de construire des fortunes. C’est ahurissant ! à peu près autant que de permettre la revente des fréquences TNT. C’est bien ça, et rien d’autre, qui provoque votre ruine aujourd’hui. Si vous n’aviez pas dû investir des centaines de milliers d’euros dans un bien public vous pourriez changer d’activité, vous reconvertir, que sais-je ? On en vient même à cette proposition invraisemblable d’un Etat qui devrait maintenant racheter ce qu’il a donné. Mais on est où ? Que la profession mutualise le rachat des licences, pourquoi pas, mais en quoi le contribuable devrait il supporter les conséquences de pratiques qu’encore une fois je me refuse à qualifier publiquement.

 

2/ en mettant UBER et les entrepreneurs VTC dans le même sac, vous faites une double erreur. Vous renforcez UBER qui peut se cacher derrière le sort de jeunes entrepreneurs avec lesquels il n’a rien à voir, et vous refusez de regarder en face une situation qui vous échappe

Uber est une puissance financière qui se joue des règles fiscales mondiales. L’entreprise pose un problème aux autorités du monde entier. Dont acte. Les entrepreneurs VTC paient leurs impots et leurs charges comme vous. Ils jouent sur les règles à la marge ? Mais bon dieu comme tous les entrepreneurs du monde !

Regarder la réalité en face, vous amènerait plutôt à les soutenir, pour que votre force commune pousse Uber à rentrer dans le rang, et nous pousse nous à réfléchir. Car c’est le client qui a le dernier mot dans votre activité, lui donner une idée claire de qui joue le jeu fiscal, et qui ne le joue pas, ne me semble pas inutile

(après vous pouvez vouloir les mettre tous dans le même sac, tous des enculés, tous des voleurs. Finalement je le comprends vu le tremblement de terre que vous vivez. Permettez-moi simplement de penser que cette posture pue la défaite)

 

3/ les syndicats VTC qui viennent de fleurir comme marguerite au printemps ne représentent finalement qu’eux-mêmes et agissent comme de bons syndicats français. On ne protège que ceux qui sont en place, on a pu rentrer dans la forteresse du travail, et on milite pour refermer la porte avec un examen impossible à passer par les autres. Là encore, c’est humain.

Mais ne me dites pas que c’est juste

Cordialement

Commenter cet article

Rent a Car in Lahore 11/01/2017 11:09

A few of the exceptional things you may do whilst buying a Car is to go together with an already set up agency. You don't know for sure if you can accept as true with new firms so why take that risk? Pick a Car service which has been around for many years and has many consumer reviews, so that you know you are receiving a Rent a Car in Lahore before you e book.

Lahore allama iqbal airport rent a car services 10/01/2017 11:15

There are some brilliant rebates and coupons offers by expert affiliations. Ensure you get some answers concerning those before finishing the game plan with the Rent a Car in Lahore organization

Tibo 21/10/2016 03:02

Vous avez raison dans le sens ou l'état les a donné gratuitement à la base et les premiers taxis les ont revendus. Par la suite l'état a légiféré sur ce point et donc nous les avons achetés et oui à prix d'or. Car numérus closus, car protection par une réglementation. Ne perdez pas de vu que tout ceci n'a rien coûté à l'état un bout de papier! En revanche voulez-vous faire le calcul de combien ça lui a rapporté entre les droits de mutation, les droits de places? Et je vous fait grâce des autres Impots et charges diverses que tout entrepreneur paye en effet. Enfin il faut là aussi comparer ce qui est comparable et s'apercevoir que nous (taxis) ne sommes pas libre de choisir un statut "avantageux" aussi bien au plan fiscal que social, que notre réglementation impose beaucoup plus de normes que les autres. Mais le fond du problème n'est pas vraiment là encore... Nous ne sommes pas tous farouchement opposé à la concurrence qui peut être bénéfique pour le client au final, évolution des prestations et du service en général. Mais que les réglementations soient respectées au moins!! Et contrôlées!! Vous rendez-vous compte qu'en Juin 2015, nous avons été obligés de nous mettre en grève pour demander à ce que la loi soit appliquée? Pas en faire une! Qu'on l'applique!! Je vous rejoins en effet "Mais on est où??" Et depuis rien n'a changé au contraire ils se multiplient, avec votre complicité à grand coup de renfort médiatique, en recevant et faisant la propagande d'un entrepreneur qui met à leur disposition un moyen de détourner leur réglementation... Soyons sérieux, comment voulez-vous ne pas être insulté?! Soit vous avez pris un gros chèque et quand on voit votre réponse ou vous dites que vous n'avez pas l'intention d'être neutre (comme l'étique ou la charte de votre profession vous l'impose au passage) on est en droit de le supposer, soit votre médiocrité n'a plus d'égal que la qualité de l'information que vous nous servez. Et enfin je vous invite à revoir la définition du mot "juste" avant de l'employer et de le bafouer. Cordialement.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents