Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Stéphane Soumier

Le blog de Stéphane Soumier


Les emplois nucléaires

Publié par eco-vibes sur 17 Novembre 2011, 10:34am

Le million ! Le million ! Le million ! … de quel cerveau de communiquant survitaminé ce chiffre baroque est-il donc sorti ?  Une décision politique en France de sortir du nucléaire menacerait  «  400.000 emplois directs et indirects de la filière nucléaire, 500.000 emplois dans les entreprises actuellement localisées en France et très gourmandes en énergie, comme l’aluminium, qui risquerait de partir à l’étranger. Il faut y ajouter 100.00 emplois futurs provenant du développement du nucléaire mondial à partir de la France » (Le Parisien, 09/11)

Les chiffres vont être difficiles à assumer. 400.000 emplois directs et indirects ? Fichtre, EDF elle toute seule ne peut guère mobiliser plus de 100.000 personnes (160.000 salariés auxquels on retranche tout de même ceux de RTE et d’ERDF), pour Bouygues, je veux bien mobiliser la totalité de Bouygues-construction (le BTP), j’arrive à 50.000, et franchement je fais preuve de bonne volonté. Vous voulez mettre tout Alstom ? Même les TGV ? Allez, je vous le fais 50/50, 50.000 salariés, ça ne veut rien dire mais c’est le jeu. Avec tout ça, j’ai à peine la moitié. J’arrête là, ça n’a pas de sens. Areva c'est 23.000 salariés en France, là encore on veut bien mobiliser tout le groupe, 50.000 et penser que saisis par le doute ultime les Chinois vont arrêter les deux chantiers en cours et la bonne dizaine de projets dans les cartons, mais ce n'est vraiment pas l'ambiance

 

(l’Usine Nouvelle a joué au même jeux pour les « délocalisations », même verdict vous vous en doutez)

http://www.usinenouvelle.com/article/pourquoi-il-n-y-a-pas-500-000-emplois-menaces-chez-les-industriels-energivores.N162694

 

Encore un chiffre : 400 milliards d’investissements pour compenser un éventuel démantèlement, dit encore Proglio. D’où est-ce que ça sort ? A priori du département « prospective » d’EDF. Les Allemands, qui sont vraiment dedans, arrivent, au terme d’une enquête officielle, au chiffre de 250 milliards, avec une façade maritime (pour l’éolien) bien plus réduite et mal située (en gros le vent est au nord et la consommation d’énergie au sud).

 

Ce million est dangeureux, il donne raison à ceux qui ne font aucune confiance au "lobby nucléaire"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents